L'expérience Nuits de Sologne

Écrit par Olivier Rigaud. Publié dans CULTURE

 >>> RETROUVEZ LES NUITS DE SOLOGNE EN VIDÉOS >> LES NUITS DE SOLOGNE 2017

S’il est certain que les Nuits de Sologne ne continueront pas sur le site que l’association occupait depuis 14 ans entre Nouan-le-Fuzelier et Saint-Viâtre, les 16 000 spectateurs venus encourager les bénévoles et profiter de leur spectacle pyrotechnique hier soir n’espèrent qu’une seule chose : que quelque part cette équipe généreuse et créative puisse à nouveau proposer de tels instants de magie.

 

De l’accueil musical ou dans les stands, jusqu’à l’apothéose finale, en passant par les concerts et la météo, tout s’est enchaîné parfaitement. Après un conte où la poésie, l’amour de la musique et des effets lumineux ont emporté le public dans un univers superbe, chatoyant et pétillant, la symphonie pyrotechnique a libéré toute l’énergie des artificiers et les tonnes de poudre savamment disposées.

 

Ce fut impressionnant, ahurissant même, mais toujours magnifique, maîtrisé. Une force brute à la mise en scène artistique indéniable, des émotions fortes que la Sologne et ses serviteurs ont transmis à chacun. Les éclairs, les étoiles filantes et dansantes entraînaient les esprits dans leurs sauts et leurs chutes jusqu’au bout de la nuit, dessinant dans l’inconscient des figures spatiales.

 

Une expérience rare due à une compétence immense qu’il s’agit désormais de sauvegarder. Le 1er septembre 2018, Les Voyages de Gulliver nous ouvriront un nouveau monde, et nous sommes nombreux à l’espérer.

Olivier Rigaud

Photos Cédric Citrain.

 

 

 

 

  • Feuilletez tous nos numéros