AGENDA : Idées sorties

le .

A côté des incontournables festivités orléanaises consacrées à Jeanne d'Arc, l'agenda de Terres de Loire vous propose d'autres idées de sorties pour ce long weekend :

DIMANCHE 6 MAI :

Marché aux plantes à Olivet
La SHOL d’Olivet invite pépiniéristes, horticulteurs, producteurs de plants de légumes...
De 9 à 19 heures sur la plaine des Martinets.

Entrée libre.

Tél. : 02.38.66.15.75.

 

CULTURE : Rencontre avec Olivier Bouzy, directeur adjoint du centre Jeanne d'Arc.

le .

Olivier Bouzy, directeur adjoint du Centre Jeanne d'Arc

 

A quelques jours de l’ouverture des fêtes de Jeanne d’Arc, rien de mieux que de rencontrer un spécialiste sur le sujet : Olivier Bouzy.

Auteur de nombreux ouvrages sur la Pucelle d’Orléans et son époque, Olivier Bouzy occupe le poste de directeur adjoint du Centre Jeanne d’Arc d’Orléans.

Au cours d’une visite de l’exposition sur les affiches des fêtes de Jeanne d’Arc, visibles à l’extérieur du musée des beaux-arts durant les festivités orléanaises, et lors d'un entretien, Olivier Bouzy revient sur l’utilisation de ce personnage devenu légende :

Jeanne d’Arc, personnage politique ?

ÉVÉNEMENT : 600ème anniversaire de Jeanne d'Arc: le programme de mai des festivités

le .

2012 est une année particulière : La ville célèbre cette année à travers les traditionnelles fêtes de Jeanne d'Arc le 600ème anniversaire de la pucelle d'Orléans.

Un programme exceptionnel est proposé pour célébrer cet anniversaire de la naissance de Jeanne d'Arc :

Fêtes de Jeanne d'Arc : 10 événements exceptionnels pour célébrer les 600 ans de la naissance de la Pucelle d'Orléans
Du dimanche 29 avril avec la commémoration de l'entrée de Jeanne d'Arc à Orléans jusqu'au dimanche 13 mai avec son défilé militaire et son cortège commémoratif, les Fêtes de Jeanne d'Arc à Orléans promettent de rendre un hommage singulier à la Pucelle d'Orléans qui fête cette année les 600 ans de sa naissance. Parmi les dizaines d'événements proposés, voici les dix moments phares qui ponctueront ces deux semaines de festivités.

 

CULTURE : "Nos voix pour Jehanne"

le .

Festivités du 600ème anniversaire de la naissance de la pucelle d'Orléans :

Marie-Christine Barrault, Michael Lonsdale et Pierre Fesquet lisent une sélection de textes en hommage à Jeanne d'Arc dont on célèbre le 600e anniversaire de la naissance. A Olivet, mercredi 18 avril 2012, avec Damien Roquetty (ténor) et Etienne Champollion (pianiste)

 

Albin Forêt, invité du 1er festival Nature et Culture de Tigy

le .

Albin Forêt chante la Loire, la Sologne, mais surtout la vie de ses habitants.

Albin Forêt n’est pas un artiste comme les autres. Certes il chante la Loire, la Sologne et la Forêt d’Orléans. Mais par-dessus tout, il aime ces femmes et hommes « gagne misère » et autre « j’teux d’sorts » qui ont façonné et construit nos paysages. Chez ce poète, rien n’est laissé au hasard. Sa vie de saltimbanque, il la programme, il la gère.

 

AGENDA :Traits abstraits à Saint-Jean-le-Blanc

le .

Au Château de Saint-Jean-le-Blanc

 

 

Traits abstraits

au château de Saint Jean le Blanc


l'exposition sera visible du 20 au 29 avril 2012

du lundi au samedi de 14h30 à 19h et le dimanche de 10h à 19h

 

Nocturne le vendredi 27 jusqu'à 22h

AGENDA : Beckett à Beaugency

le .

LA DERNIERE BANDE

par la compagnie Théâtre de l'Echange (Région Bretagne)
le vendredi 11 Mai 2012 au Théâtre le Puits Manu de Beaugency, dans le cadre de la saison culturelle de la Ville de Beaugency.

LA DERNIERE BANDE

texte : Samuel Beckett

interprétation et mise en scène : Jean Le Scouarnec

regard complice : Erika Vandelet

création lumière : Jean-Michel Bourn

Chaque année, Krapp a enregistré sur bandes magnétiques une chronique de ses impressions de l'année écoulée. Les écoutant trente ans plus tard, sa voix est devenue pour lui celle d'un étranger.
Après En attendant Godot et Fin de partie, La Dernière Bande est la troisième pièce de Samuel Becket, l'un des ouvrages les plus autobiographiques de l'auteur.

Et cette histoire est un travail sur le Temps, le temps perdu, dont la recherche est éternellement vaine. Jean Le Scouarnec s'attache à conjuguer le tragique et le comique dans cette pièce devenue un « classique » du XXème siècle.

Tarifs : de 6 € à 10 €

Réservations : 02 38 44 95 95

>> Plus d'infos : www.lesfousdebassan.org ou http://lesfousdebassan.wordpress.com

SOLIDARITÉ : un dimanche pour Marine

le .

Opération coup de coeur
« un dimanche pour Marine »

Pour aider Marine : le haras des loges organise une journée portes ouvertes le dimanche 22 avril

Un lecteur nous a adressé cette information :

Vous pouvez faire un don pour Marine , en adressant un chèque à l’ordre de  «  association promotion dressage » à l’adresse suivante :

Haras des loges , route de Trainou 45450 Fay aux loges.

Vous recevrez un reçu fiscal permettant de déduire 66% de vos impôts personnel ou celui de votre entreprise. (100€ donné = réel 34€).

Je vous remercie de votre soutien , en espérant pouvoir aider au mieux Marine.

Le site de Terres de Loire victime d'une attaque.

le .

Olivier Rigaud,directeur de la publication

Chers amis lecteurs et internautes.

Notre site Internet a subi l’attaque d’un hacker le 4 avril dernier. Il nous a fallu une dizaine de journées pour venir à bout des pièges qu’il avait parsemé dans notre serveur lors de son intrusion informatique criminelle. Nous avons d’ailleurs déposé une plainte en ce sens auprès du procureur de la République d’Orléans.

Nous vous présentons donc toutes nos excuses pour les désagréments que cet acte de piratage a pu vous causer, soit en vous empêchant d’accéder à notre site, soit en vous renvoyant vers des pages malveillantes. Cela nous a également considérablement gêné dans la transmission des informations que nous souhaitions relayer sur Internet.

La période choisie pour causer ainsi du tort à notre produit multimédia nous interpelle.

Vous avez été, malgré ces difficultés, et malgré le fait que nous n’ayons pas pu actualiser nos contenus pendant ce temps, plus de 500 personnes en moyenne chaque jour à rejoindre notre site la semaine dernière. Croyez bien que cela nous touche sincèrement. Nous vous remercions chaleureusement de votre fidélité.

A partir de cette semaine, nous allons réanimer le site www.terresdeloire.com qui ne demande qu’à vivre, et surveiller de près les offensives qui le viseraient particulièrement. Si certains ont voulu nuire à notre activité, ils ont partiellement réussi à entraver notre progression, nous le reconnaissons volontiers. Quant à notre engagement, il sort renforcé de cette bataille.

Olivier Rigaud.

POLITIQUE : Législatives, échanges d’amabilités entre Eric Doligé et Florent Montillot

le .

Les autres candidats aux élections législatives de la 6e circonscription du Loiret (Orléans – Châteauneuf-sur-Loire) comptent les points. La gauche et le MoDem n’ont même pas eu le temps de grimper sur le ring que le combat est déjà commencé. Pourtant, Charles-Eric Lemaignen, président de l’AgglO, candidat investi par l'UMP, s’économise. Il laisse Eric Doligé, sénateur, président du conseil général du Loiret et de l’UMP 45 sonner la charge contre celui qu’il estime être son adversaire principal : Florent Montillot, maire adjoint d’Orléans, candidat investi par le Nouveau Centre.

 

ACTUALITÉ : On parle de nous....

le .

Terres de Loire en radio :


 

Dans le cadre de l'invité de la rédaction. Olivier Rigaud a été invité par la journaliste Sophie Deschamps.

 

RCF: 91.2 FM sur Orléans; 87.9 sur Gien; 95.1 sur Pithiviers; 90.3 sur Montargis.
www.rcforleans.com

POLITIQUE : Présidentielle : la gauche y croit !

le .

Parmi les élus locaux interrogés sur l’élection, la gauche se montre très mobilisée.

Si les réponses ont malheureusement été rares à droite (trois élus n’ont pas donné suite à notre demande d’interview !), les hommes politiques de gauche se montrent mobilisés à l’approche de l’élection présidentielle (premier tour le 22 avril).
Le maire socialiste de La Ferté-Saint-Aubin, Philippe Froment, n’épargne pas le président sortant : « Il a imprimé une politique libérale, empreinte d’inégalités et d’injustices croissantes. L’image de la France à l’extérieur est amoindrie : le discours de Dakar, les propos de Grenoble sur l’immigration, on ne reconnaît pas la tradition de la République Française. Avec François Hollande, c’est un autre projet de société, plus juste, avec des mesures immédiates pour rétablir de la justice et réduire les inégalités, et des mesures structurelles pour relancer la croissance. »
Le soutien des PME
Egalement socialiste, le maire de Saint-Jean-de-Braye, David Thiberge, estime d’ailleurs que « la première préoccupation des gens, c’est l’emploi. On en parle beaucoup sur les marchés. Or le candidat sortant ne propose rien en terme d’économie. Pour éviter d’en parler, Guéant et Sarkozy ont allumé des contrefeux. Le débat sur l’hallal est atterrant, stigmatisant. Les vraies questions sont économiques. La droite est libérale et laisse faire le marché. Il faut dominer, réguler la finance. Dans le programme de François Hollande, l’idée d’une banque soutenant des PME/PMI me semble intéressante. Aujourd’hui, le problème, c’est le crédit ! »
Les dotations aux collectivités
François Bonneau, le président socialiste de la région Centre (photo), dresse lui-aussi un bilan amer de la présidence de Nicolas Sarkozy : « Le quinquennat du président sortant s’achève sur un passif économique et social consternant. Pouvoir d’achat en baisse, chômage en hausse. Le boulet du président, c’est ce bilan qu’il essaie de cacher. Les Français ont envie d’autre chose, d’un autre discours plus respectueux et courtois. Ils attendent un autre modèle économique et social. Cela passe à l’évidence par une confiance exprimée en direction de la jeunesse pour qu’elle investisse dans l’avenir et trouve une économie en développement. Si les cadeaux aux plus fortunés continuent, il n’y a pas de possibilité de faire relever l’économie. Il faut répartir la richesse vers le développement des entreprises, la motivation des PME, la consommation. Cela fait une grosse différence entre favoriser les fortunes déjà existantes… Le président en exercice parle exclusivement de limiter les dépenses, dans la santé, l’éducation ou la formation. François Hollande dit lui que les premiers budgets préserveront les dotations aux collectivités parce qu’il sait ce qu’elles font : l’investissement, la modernisation des lignes TER, les écoles... A l’opposé, Nicolas Sarkozy veut mettre à genoux les collectivités en leur faisant payer cher les erreurs et l’endettement de l’Etat. Ces collectivités portent 70 % de l’investissement de l’économie ! Les routes du département, les voies ferrées de la région... »
La capacité à gouverner
Hugues Saury, le maire d’Olivet est le seul UMP à avoir répondu à nos questions. Il défend, bien entendu, le candidat de la droite : « La France est en Europe parmi ceux qui résistent le mieux à la crise ! A force de répéter que l’on est difficulté, on entre dans un cercle vicieux. La conjoncture mondiale est compliquée. Nicolas Sarkozy a montré sa capacité à prendre à bras le corps un certain nombre de problèmes alors qu’il ne doit pas être facile de gouverner la France et les Français. Il a été considéré un peu comme l’homme providentiel. Il est dans un contexte compliqué mais il a toutes les capacités pour prendre les bonnes décisions. Je ne vois pas en François Hollande la capacité de diriger un pays.

Olivier Rigaud

>> Retrouvez bientôt l'intégralité des réactions des élus locaux sur le site de votre magazine.

Feuilletez tous nos numéros