ENTREPRISE : Passage de relais.

le .

Spécialisée dans le rayonnage, la société MDT est avant tout une histoire de famille.

Après plus de 25 années d’expérience du rayonnage dont dix passées à la tête de son entreprise, MDT, installée à Meung-sur-Loire, Michel de Temmerman passe le relais à son fils Alain. Un passage de témoin qui révèle de profonds accords entre le père et son fils, entre deux chefs d’entreprise. En ces instants, l’affectif et le professionnalisme savent garder leurs places respectives.

LOIRE À VÉLO : La Maison de Loire de Saint-Dyé

le .

Au début des années quatre-vingt, la région Centre a souhaité financer des « Maisons du Fleuve » dans chacun de ses départements ligériens.

En 1986, la commune de Saint-Dyé-sur- Loire a été choisie pour abriter la Maison de la Loire du Loir-et-Cher. Une association regroupant des passionnés du fleuve, tous bénévoles, a été créée. Elle a pour but, selon sa propre définition, « d’inspirer, promouvoir et coordonner tous concours et moyens susceptibles d’étendre en France et à l’étranger, les actions de recherche, d’information, de vulgarisation et de promotion relatives aux milieux ligériens et à leurs produits. » La Maison de la Loire fonctionne grâce à l’engagement de ses membres actifs, bénévoles, qui assurent la direction de l’établissement ainsi que sa gestion financière. Le 30 juin et le 1er juillet correspondent aux derniers jours de l’exposition intitulée « La marine de Loire au XVIIIe siècle ». Une exposition qui montre bien que vivre avec le fleuve était une nécessité à cette époque.

>> plus d'infos

LOIRE À VÉLO : La Tour de César à Beaugency

le .

Considérée comme l’une des plus représentatives des grandes tours maîtresses romanes françaises, la « Tour de César » de Beaugency est l’œuvre d’un lignage seigneurial datant des XIe et XIIe siècles.

 

Elle a conservé la majeure partie de ses aménagements dans leur état d’origine. Le premier état roman de cet imposant édifice de forme rectangulaire, remonte à la période 1015 – 1030. La tour, enveloppée à la base dans une motte, comportait deux étages résidentiels chauffés par des cheminées et aux murs percés par de nombreuses fenêtres. Une voûte de l’édifice s’est écroulée en 1837. Le décor des fenêtres géminées du second étage fut renouvelé vers 1140. Dans la seconde moitié du XIIe siècle, la tour fut surhaussée d’un troisième étage résidentiel. Celui-ci était surmonté d’un couronnement crénelé. Le roi Philippe le Bel acheta cette seigneurie au XIIIe siècle. Il y fit réaliser un grand programme de réaménagement des étages qui comporta le déplacement de la porte ainsi que la création d’un quatrième étage résidentiel. Toutes les cheminées furent remplacées. Seize fenêtres à croisée de pierre furent percées. Elles comptent parmi les plus anciennes de ce type en France. Entretenue mais non retouchée au XVe siècle, la tour subit, au début du XVIe siècle, d’ultimes remaniements liés à son usage carcéral, avant d’être ruinée par un incendie lors des guerres de religion. A découvrir dans le cadre de « Loire à vélo en fête » le samedi 30 juin et le dimanche 1er juillet.

LOIRE À VÉLO : L’Oratoire carolingien de Germigny-des-Prés

le .

Construit vers l’an 800, l’Oratoire faisait partie, à l’origine, d’une luxueuse villa carolingienne conçue par Théodulphe, un grand intellectuel qui a contribué à la renaissance carolingienne et qui fut conseiller particulier de Charlemagne.

 

Cette église possède une mosaïque de l’époque carolingienne composée de 130 000 petits cubes de verre. Cette œuvre, unique en France, est restée dans un état de conservation exceptionnel grâce à une restauration soignée, qui ne l’a en rien altérée. Le sujet atypique de cette mosaïque représente une arche d’alliance ouverte et entourée d’anges. Une visite guidée gratuite, spécialement réservée aux personnes participant à l’opération « Loire à vélo en fête » est prévue samedi 30 juin ainsi que le dimanche 1er juillet.

LOIRE À VÉLO : La Basilique romane de l’abbaye de Fleury

le .

Sur la route touristique de la vallée des rois, Saint- Benoît-sur-Loire est célèbre pour sa basilique romane abritant les reliques de saint Benoît de Nursie.

Une communauté monastique vit toujours selon la règle de ce saint dans l’abbaye située au pied de la basilique. Fondée en 651, l’abbaye fut un grand centre culturel du IXe au XIIe siècle. Sa tour-porche et ses chapiteaux contribuent à sa célébrité. La tour, qui devait servir d’exemple pour toute la Gaulle, compte parmi les œuvres majeures du début de l’art roman. Les chapiteaux présents par centaines dans le cœur, la nef et la tour-porche représentent des scènes de la vie de saint Benoît. D’autres, celles des évangiles. Des animaux fabuleux et des personnages de la vie quotidienne illustrent également l’ensemble religieux. Quant aux reliques de saint Benoît, elles sont visibles dans la crypte romane. Le roi de France Philippe 1er a choisi cette basilique comme ultime demeure. Visite guidée gratuite le samedi 30 juin à 16 heures et le dimanche 1er juillet à 15h15.

>> Plus d'infos

CULTURE : Jazz in Villorceau

le .

Cette année Jazz in Villorc’ voit grand avec deux formations de taille pour des concerts festifs très colorés.

 

Vendredi 15 juin à 21 heures : la Belle Image.

Outre son répertoire d’exception à caractère festif, dansant et traditionnel, cette fanfare diffère par l’engagement corporel de ses musiciens. Ils savent emmener leur public le biais de multiples chorégraphies. La Belle Image va frotter ses cuivres sur les trottoirs du monde, histoire de tordre le clou à la chaussée !

 

Samedi 16 juin à 21 heures : le Fifteen jazz lovers big band.

Venu de Touraine, Le Fifteen jazz lovers big band, composé d’une vingtaine de musiciens et d’une chanteuse, nous présentera une partie de son répertoire de jazz tout public composé de standards américains et de titres latinoaméricains.

 

Tarifs : plein 8 € (1 concert), 15 € (forfait 2 concerts) ; réduit, 4 € (1 concert), 7 € (forfaits 2 concerts)

Renseignements mairie : 02.38.44.51.88

www.villorceau.fr

Festival à Beaugency

le .

 

Les 29 et 30 juin ainsi que les 1er, 5, 6 et 7 juillet, les Sons et Lumières de Beaugency présentent Les Mille et Une Nuits d’Aliénor. Fil conducteur du spectacle : Aliénor d’Aquitaine et le roi Louis VII, lors de la « ‘deuxième croisade » en terres orientales. Entre la magie des contes et légendes et la réalité de l’Histoire… Mensonges, trahisons, tromperies au cœur des charmes de l’Orient…

http://sonlumbeaugency.canalblog.com

Musikair à Montargis

le .

Pour fêter ses dix ans, les 29 et 30 juin prochains, le festival Musikair propose notamment Shaka Ponk, qui vous fera danser sur sa musique electro-rock, tandis que Zebda, meilleur groupe francophone des NRJ Music Award en 2000, vous enflammera le temps d’un concert.

 

Programmation

Vendredi 29 juin

Max Roméo / General Elektriks / Fonky Mobile / Sallie Fort & The Sound Outside.

 

Samedi 30 juin :

Shaka Ponk / Zebda / The Jancee Pornick Casino.

 

Tarifs : gratuit pour les moins de 12 ans. En prévente : 15€/soir et 20€/week-end. Sur place : 20€/soir et 25€/ week-end.

Renseignements sur http://musikair.com

CULTURE : FESTIVALS EN RÉGION : Festiv'Halle à La Ferté-Saint-Aubin

le .

Festiv'Halle à La Ferté-Saint-Aubin

Du 20 au 23 juin, encadrant la Fête de la Musique et la grande table des commerçants le 21 juin, Festiv’Halle propose des spectacles vivants ouverts à tous. Les spectacles vous attendront à 18 h 30 puis à 20 h 30 et toute la journée du samedi. La fête s’ouvrira avec un artiste orléanais dans une prestation totalement décalée et en soirée, vous serez invités au cabaret.

Vous serez conviés à une « conférence » sur les dangers du fromage… ou à une fête foraine totalement loufoque. Vous ferez une promenade drôle et poétique, en ville, en suivant de curieuses cyclistes et vous assisterez à un concert d’objets totalement inattendu. Nouveauté : vous pourrez vous restaurer sur place au camion-resto du Festiv’Halle.

Le samedi, sur la place de la Halle, des animations vous attendront en famille pour un feu d’artifice du burlesque. En finale, le très beau spectacle de Valérie Dubruc nous fera revivre le grand Raymond Devos. Et tout cela avec des spectacles gratuits ou des tarifs et abonnement inchangés pour permettre à tous de participer.

 

CULTURE : FESTIVALS EN RÉGION : Jazz'in Cheverny

le .

Jazz’in Cheverny

Du 28 juin au 1er juillet,

propose, outre ses rendez-vous jazzy, bien-sûr, de (re)découvrir un village des saveurs le samedi et le dimanche de 12 à 20 heures et de 12 à 18 heures.

 

CULTURE : Reprenez la route des ateliers en Val de Loire

le .

15ème ROUTE DES ATELIERS : Deux moments de rencontres privilégiés avec les artistes du Val de Loire.

Pour cette nouvelle édition, deux rendez-vous vous sont proposés :

SAMEDI 2 JUIN ET DIMANCHE 3 JUIN

En préambule à cette 15ème ROUTE DES ATELIERS les artistes exposeront collectivement à la serre du Jardin des Plantes d’Orléans les 2 & 3 juin de 10h à 19h.
Durant ces deux jours, vous pourrez y rencontrer les artistes, découvrir quelques oeuvres, et composer, selon vos préférences, le programme de votre ROUTE DES ATELIERS du weekend suivant.

>> Découvrez la vidéo de l'évènement et le diaporama de l'exposition du jardin des plantes.

SAMEDI 9 JUIN ET DIMANCHE 10 JUIN

Les 9 & 10 juin, de 14h à 19h, de Meung-sur-Loire à Saint-Jean le Blanc, en passant par Saint-Ay, La Chapelle Saint-Mesmin, Saint- Jean-de-la-Ruelle, Ingré et Orléans, cette 15ème édition de LA ROUTE DES ATELIERS vous propose une nouvelle fois de découvrir ou de redécouvrir, sur leur lieu de travail, des artistes qui ont choisi de vivre et d’exercer pleinement leur art dans la région du Val de Loire Orléanais.

A travers leurs différents domaines et dans différents styles, tous ensemble, les artistes de notre région donnent à voir quelques facettes de l’art vivant d’aujourd’hui.

Depuis sa création Terres de Loire est partenaire de l'évènement de la route des ateliers : Découvrez l'article de Terres de Loire

TOURISME : Loire à vélo en fête pendant deux jours

le .

« La Loire à Vélo en fête ! » les 30 juin et 1er juillet.

En exclusivité dans Terres de Loire :

La région Centre présente « la Loire à Vélo en fête ! » samedi 30 juin et dimanche 1er juillet.

{besps}DiaporamaVelo{/besps}

Choisissez vos étapes, profitez des animations, préparez votre parcours sur www.regioncentre.fr

30 étapes – 100 animations – 100 VTT à gagner – 3 concerts en plein-air – des marchés gourmands, des animations « nature », des parcours-découvertes, des spectacles…

CULTURE : FESTIVALS EN RÉGION : Grand U à Saint-Jean-de-la-Ruelle

le .

Le Grand Unisson de Saint-Jean-de-la-Ruelle ouvre le festival en grande musique ce jeudi soir :

L'orchestre symphonique du Centre donne ce soir le "La" de trois jours de musique.

Terres de Loire était présent cet après-midi pour les répétitions de la grande soirée d'inauguration du festival de ce soir :

Alors que les techniciens continuent à monter la grande scène sur le stade tout proche, à la salle de spectacle, Clément Joubert et les musiciens de l'Orchestre Symphonique du Loiret répètent et apportent les derniers réglages pour le concert d'inauguration du festival présenté ce soir. Un spectacle d'ores et déjà annoncé complet qui laisse présager du meilleur pour les prochains jours...

Le grand Unisson sera à suivre en direct dès demain sur la radio Mega FM, partenaire de votre magazine Terres de Loire présent aussi durant trois jours sur l'évènement de Saint-Jean-de-la-Ruelle.

Jeudi 14 juin, « soirée inaugurale »

{besps}DiaporamaGrandUnisson{/besps}

20h30 – salle de spectacles : Orchestre Symphonique du Loiret dirigé par Clément Joubert : énorme plaisir et sensations musicales assurées car ce symphonique nous a habitué à des prouesses musicales de haute voltige. Le talent des musiciens, la baguette magique du chef font de cet orchestre symphonique le point fort du festival. En effet l’OSL se produit régulièrement, réussissant à allier la musique classique et la variété pour le plaisir de toutes les générations. L’orchestre est actuellement placé sous la direction aussi précise qu’expressive de Clément Joubert qui transmet son amour de la musique avec brio et humour.

Les têtes d’affiche 2012 sont FM Laeti ; Boulevard des Airs ; La Fanfare en pétard et Électro de Luxe.

{besps}Diaporama Grand U{/besps}

CULTURE : FESTIVALS EN RÉGION : Grand U à Saint-Jean-de-la-Ruelle

le .

Le Grand Unisson de Saint-Jean-de-la-Ruelle les 14, 15 et 16 juin.

Un festival marqué, cette année, par une météo vraiment peu conciliante. Le temps pluvieux n'a cependant pas freiné l'enthousiasme des spectateurs, des organisateurs et des groupes participants.

NATURE : La région Centre soutient la filière arboriculture

le .

La filière arboriculture régionale est principalement répartie sur trois bassins :

le Cher, l’Indre-et-Loire et le Loiret dont 46% des exploitations produisent des fruits (pommes, poires, cerises…). La filière a été soutenue par la Région dans le cadre d’un CAP à partir de juin 2007, afin d’accompagner son projet de rénovation variétale, la protection des vergers, améliorer sa compétitivité face au marché mondial, innover et tester des pratiques respectueuses de l’environnement.

A l’issue de cette période et au regard des avancées observées, la région Centre a souhaité poursuivre cet accompagnement, dans le cadre d’une nouvelle génération de Contrat d’appui aux projets, en apportant 1 411 767 € de crédits. Ce soutien vise, d’ici 2015, à renforcer le développement de la filière, structurer les circuits de commercialisation, rechercher de nouveaux débouchés et encourager les démarches environnementales.

Le Contrat d'appui aux projets des filières est l’un des dispositifs phare de la politique régionale en faveur de l'agriculture. Ce dispositif s'appuie sur un diagnostic partagé par l'ensemble des acteurs de la filière. Des enjeux sont identifiés ainsi que des points forts et des points à améliorer.

CULTURE : 15ème édition de La Route des ateliers

le .

15ème Route des ateliers

les 9 et 10 juin, de 14 à 19 heures


 

Les 9 et 10 juin, de 14 à 19 heures, de Meung-sur-Loire à Saint-Jean-le-Blanc, en passant par Saint-Ay, La Chapelle-Saint-Mesmin, Saint-Jean-de-la-Ruelle, Ingré et Orléans, la Route des ateliers vous propose une nouvelle fois de découvrir ou redécouvrir, sur leur lieu de travail, des artistes qui ont choisi de vivre et d’exercer pleinement leur art dans la région du Val de Loire Orléanais. Ils exercent dans différents domaines, dans différents styles, et donnent à voir quelques facettes de l’art vivant d’aujourd’hui.

>> L'article de Terres de Loire

{besps}Diaporama ROUTE DES ATELIERS 15{/besps}

>> La présentation des artistes

Toutes les infos : http://laroutedesateliers.blogspot.com

ASSOCIATIONS : Journée CAP’ASSO

le .

Présentation du dispositif « CAP’ASSO Centre » :

Le mercredi 23 mai, plus de 80 associations venant des six départements de la Région et ayant récemment fait l’objet d’un soutien Cap’Asso étaient présentes au Conseil Régional pour une manifestation mettant en avant ce dispositif. Par leurs témoignages, les associations rendaient compte de la variété et de l’importance de l’emploi associatif en Région Centre. Les membres des structures et fédérations associatives étaient également présents lors de cette journée.

Le dispositif « CAP’ASSO Centre » (Contrat d’appui à l’emploi associatif), mesure unique en France : La Région Centre a lancé en 2004 le dispositif CAP’ASSO afin de permettre aux associations de développer leurs projets d’activités pérennes. La subvention de la Région pour l’association bénéficiaire varie de 6000 à 60 000 euros sur 3 ans, renouvelable une fois pour la durée du projet.

Depuis la création de ce dispositif, plus de 2000 projets ont été soutenus, dans les domaines de la culture, de l’économie solidaire, de l’environnement, de la santé, de l’insertion, du sport, ou encore en faveur de la jeunesse, du tourisme ou de la solidarité internationale. A ce jour, sur les six départements de la Région, plus de 2700 postes ont ainsi été aidés, pour 8000 postes induits, ce qui place la Région Centre au 1er rang des régions pour le soutien à l’emploi associatif.

>> Découvrir Cap'Asso

SOCIÉTÉ : Eau : anomalies de facturation de la Saur à Saint-Jean-de-Braye

le .

Anomalies de facturation d'eau.


Depuis le 15 avril 2012, la régie de l’eau, nouveau service public de distribution, effectue les premières relèves des compteurs d’eau auprès des foyers abraysiens. Dans le même temps, chaque habitant a reçu la dernière facture de la SAUR établissant sa consommation jusqu’au 31 décembre 2011. Près de 25% des index relevés par l’équipe des fontainiers de la régie sont inférieurs à ceux facturés par la SAUR aux usagers.

Parallèlement, de nombreux Abraysiens ont alerté la Ville des anomalies constatées dans l’estimation et la facturation de leur consommation jusqu’à la fin de l’année 2011. La ville de Saint-Jean-de-Braye demande ainsi à tous les habitants de vérifier leur dernière facture et de signaler toutes anomalies au service clientèle de la SAUR.

Contactée par la Ville, la SAUR s’est engagée à prendre en compte toutes les contestations et à éditer de nouvelles factures conformes à la réalité. Pour contester votre facture, munissez vous de vos justificatifs de consommation et appelez le 02.45.77.00.00.

VIE LOCALE : Covoiturage dans le Loiret

le .

Le Conseil général du Loiret organise à partir du le 24 mai le covoiturage sur l’ensemble du territoire.

 

Le dispositif comprend un site web dédié au covoiturage (www.covoiturageloiret.com), un fil twitter (#covoit45) et la mise à disposition de parkings gratuits. L’objectif est de proposer aux utilisateurs de déposer une offre pour partager leur trajet, rechercher des conducteurs pour covoiturer, localiser les aires de covoiturage. Cette solution est plus économique, plus écologique, plus conviviale et plus sécurisante. Le conseil général met à disposition des covoitureurs quinze aires de stationnement. Cinq qu’il a construites sur son propre domaine et dix autres référencées et équipées sur des parkings existants.

>> Lire l'article de Terres de Loire

TERRES DE LOIRE : Exposition Alessi à Orléans

le .

Exposition Alessi au Prestige de la Table

Conférence de Matteo Alessi au Prestige de la Table ce jeudi 31 mai à l’occasion du 90è anniversaire de la  société Alessi. La célèbre maison italienne de design, spécialisée dans les arts de la table fête cette année ses 90 ans. A cette occasion, Le Prestige de la Table organise l’exposition « Les Décennies du Design » qui se tiendra au magasin du 31 mai au 16 juin.

 

Cette exposition sera inaugurée par un cocktail le jeudi 31 mai à partir de 19 heures. Matteo Alessi venu spécialement d’Italie y tiendra une conférence sur l’histoire d’Alessi et l’évolution du design.

>> Voir la vidéo de l'inauguration

LOISIRS : Design : Exposition Alessi à Orléans

le .

Exposition Alessi au Prestige de la Table

Conférence de Matteo Alessi au Prestige de la Table ce jeudi 31 mai à l’occasion du 90è anniversaire de la célèbre maison de design. La maison italienne ALESSI, spécialisée dans les arts de la table fête cette année ses 90 ans. A cette occasion, Le Prestige de la Table organise l’exposition « Les Décennies du Design » qui se tiendra au magasin du 31 mai au 16 juin.

 

Cette exposition a été inaugurée par un cocktail le jeudi 31 mai à partir de 19 heures.

Matteo Alessi venu spécialement d’Italie y tiendra une conférence sur l’histoire d’Alessi et l’évolution du design.

>> Lire l'article de Terres de Loire sur Alessi

ASSOCIATIONS : Semaine sportive à Olivet

le .

Sports du 2 au 10 juin à Olivet


Semaine sportive à Olivet et, au parc du Poutyl, village sportif le samedi 2 juin de 13h30 à 19 heures. Placée sous le signe du sport, cette semaine vous invite à découvrir différentes activités sportives proposées par les associations olivetaines. Quant au village sportif, il réunit plus d’une vingtaine d’associations dans le parc du Poutyl. L’occasion de découvrir et de vous initier à de nombreux sports : speedminton ; structures gonflables ; parcours de karting ; bicross ; tour de grimpe ; balade à poney ; wu-lin ; tai-chi-chuan ; athlétisme ; parapente ; parcours d’adresse vélo ; hockey sur gazon ; basket ; baseball ; tennis de table ; football/tir à l’arc ; gymnastique ; roller ; aviron/longée ; capoeira.

NATURE : Rendez-vous aux jardins du Val de Loire

le .

Rendez-vous aux jardins les 1er, 2 et 3 juin

Jardins privés ou publics, à la française, à l'anglaise, d'inspiration médiévale ou du XXe siècle, 2200 jardins seront à l'honneur pour la dixième édition des Rendez-vous aux jardins, placée cette année sous le thème « Le Jardin et ses Images ». De tous temps, les artistes ont laissé de nombreuses représentations de jardins (peinture, dessins, gravure, photographies, vidéos, etc). Celles-ci apportent des informations essentielles à la connaissance des jardins et traduisent le regard porté par une époque sur ces créations. Autour de ce thème, jardiniers et propriétaires feront découvrir les jardins et proposeront de nombreuses animations : concerts, expositions, démonstrations de savoir-faire, ateliers pour enfants, etc...

ACTUALITÉS : FESTIVAL EN RÉGION : Swing 41 à Salbris

le .

Retrouvez dans l'agenda de Terres de Loire le calendrier des festivals de la région.

Swing 41 les 1er, 2 et 3 juin à Salbris

Django Reinhardt, le maître du jazz manouche, s’est marié à Salbris en 1943 et a donné quelques soirées endiablées au son de ses guitares... Quelques-uns s’en souviennent encore...  Il y a neuf ans, le festival Swing 41 est né d’une envie commune d’une bande de copains et de la municipalité de se souvenir toujours de ces airs de jazz. A la ferme de Courcelles dans trois hectares de verdure, les trois jours de festivités seront rythmés par une douzaine de concerts, dont la moitié est gratuite.

ACTUALITÉS : FESTIVALS EN RÉGION : Excentrique à Fleury-les-Aubrais et La Ferté-Saint-Aubin

le .

Retrouvez dans l'agenda de Terres de Loire le calendrier des festivals de la région.

Festival Excentrique les 1er, 2 et 3 juin à Fleury-les-Aubrais

Excentrique signe une première collaboration avec le Centre Hospitalier Daumezon. Artistes, personnes prises en charge par l’établissement et personnel soignant ont élaboré deux œuvres, qui évoquent avec poésie la fragilité, mais aussi la détermination humaine. L’une est la construction de trois grandes structures verticales fragiles où sont assemblées de petites figurines en équilibre, l’autre est une installation qui témoigne de parcours de vie au sein de l’établissement. Dans une même veine sensible et poétique, l’artiste d’art brut André Robillard, résidant à l’hôpital, a composé une grande fresque murale qui rassemble les objets fétiches de son imaginaire. Le temps d’un long week-end printanier, dans les allées de l’hôpital, on voyage entre cirque, musique, cinéma et vidéo. Il y aura beaucoup à voir, à entendre et à partager.

ACTUALITÉS : FESTIVALS EN RÉGION : Les Ingrédients à Ingré

le .

Retrouvez dans l'agenda de Terres de Loire le calendrier des festivals de la région.

LES INGRÉDIENTS, les 1er et 2 juin 2012 à Ingré


 

Fruit d’une collaboration entre la commune d’Ingré et l’association Alternative Nomade, le festival les Ingrédients a vu le jour en juin 2009. Avec comme tête d’affiche Asian Dub Foundation, l’événement se déroulera sur deux jours au Parc Bel Air à Ingré.

Vendredi et samedi, vous pourrez assister à une série de concerts partagée entre la grande scène et le chapiteau. Le samedi après-midi, le village culturel vous fera découvrir gratuitement, des spectacles de rue, des déambulations, des fanfares et des jeux…

ACTUALITÉS : FESTIVALS EN RÉGION : Festicolor à Meung-sur-Loire

le .

Retrouvez dans l'agenda de Terres de Loire le calendrier des festivals de la région.

FESTICOLOR les 1er au 2 juin à Meung-sur-Loire

L’association Musique en Meung organise cette année la onzième édition du Festicolor. Comme à son habitude, l’équipe a concocté une programmation riche et variée (concerts, fanfare, animations, piquenique musical…). La tête d’affiche sera indéniablement Sinsemilia, qui n’a pas son pareil pour enflammer les scènes de son reggae festif et engagé !

>> Retrouvez Sinsemilia dans le dernier numéro de Terres de Loire : JUIN 2012 >> RENCONTRE AVEC SINSEMILIA

Également à l’affiche, La ruelle en chantier, quatuor auvergnat, saura vous faire partager sa joie de vivre et son attachement à la chanson française. Enfin, durant toute la manifestation, les Mag Swing vous divertiront grâce à leurs talents de jongleur et autres acrobaties.

Plein tarif : entrée simple, 17€ ; pas 2 jours, 23€. Tarif réduit : entrée simple, 15€ ; pass 2 jours, 20€.

 

ÉCONOMIE : Label EPV : l'exemple de nos voisins

le .

Jean-Louis Paties, tailleur de pierre à Guéret, gérant de la société Paties, labellisée EPV

Que représente l’obtention du label « Entreprise du patrimoine vivant » pour votre entreprise ?
Cette obtention est avant tout le symbole de notre savoir-faire. Nous sommes tailleurs de pierre depuis plusieurs générations et cette tradition existe dans toutes les régions de France. Notre région du Limousin, la Creuse en particulier, est une terre de granit. Ce label est donc la reconnaissance de notre travail et la promotion que nous pouvons en faire à travers ce matériau.


Ce label a-t-il des conséquences sur la politique d’apprentissage que vous menez dans votre propre entreprise ?
La principale conséquence positive de cette reconnaissance est d’ordre financier avec l’octroi d’une aide supplémentaire affectée à l’apprentissage. Ceci est logique dans la mesure où le premier critère du label EPV est justement de promouvoir notre savoir-faire. Cette aide nous permettra, non pas d’augmenter le nombre d’apprentis accueillis chez nous, mais de mieux les former. Dans les entreprises du type et de la taille de la nôtre, la formation de masse est impossible.

En revanche, l’améliorer est tout à fait dans nos moyens. Surtout avec une aide de ce genre.

Ce label correspond-t-il à votre propre volonté de « marier la tradition à la modernité » ?
La notion de « tradition » est souvent confondue avec celle de « passéisme ». Le savoir-faire est effectivement transmis de la même manière depuis des générations, mais, il doit s’adapter à chaque époque. Aujourd’hui, nos méthodes de travail sont beaucoup plus élaborées et nous disposons de machines que mon père ou mon grand-père, qui travaillaient pratiquement tout à la main, n’avaient pas. Du coup, nos capacités de production sont totalement différentes et nous sommes en mesure d’utiliser de nouveaux produits, notamment dans le domaine de la décoration et la restauration du patrimoine bâti ancien.

Jean-Philippe Dubet, gérant des Céramiques du Beaujolais, basées à Villefranche-sur-Saône et labellisées EPV

Comment avez-vous obtenu le label « Entreprise du patrimoine vivant » ?
La chambre des métiers de Lyon recherchait des entreprises répondant aux critères du label EPV. Pensant que nous les remplissions, elle nous a proposé de présenter notre candidature. Le dossier que nous avons rempli mettait en valeur notre savoir-faire, notamment dans le domaine de la rénovation du patrimoine historique, un secteur qui me passionne particulièrement.
En acceptant ce label, votre entreprise s’est-elle soumise à des engagements particuliers ?
Tout d’abord, il faut rappeler que l’obtention de ce label n’est pas définitive. Elle est renouvelable tous les cinq ans. Cela nous oblige à justifier le maintien des critères exigés par la labellisation. Cela dit, le principal engagement à respecter est le maintien de notre savoir-faire, la conservation de notre fabrication en France. Bref, continuer à travailler selon nos méthodes traditionnelles, tout en utilisant des techniques modernes.
La rénovation du patrimoine immobilier ancien fait partie de vos activités. Quel est l’impact du label EPV sur ce secteur de votre entreprise ?
Nous travaillons souvent avec les Monuments historiques. L’obtention de ce label est une reconnaissance officielle de notre savoir-faire. L’apposition du logo EPV à côté de notre signature sur un document est un « plus » pour nous, face à la concurrence. Ce label
nous crédibilise beaucoup face à des organismes comme les Bâtiments de France. Et son impact est très positif pour l’avenir de notre société. Cela est d’autant plus important que nous sommes une petite entreprise, comme la plupart des entreprises labellisées EPV. Il n’empêche qu’avec ce label, nous serons un peu plus connus, tant au niveau du public intéressé et concerné par la restauration de bâtiments anciens qu’à celui de nos prescripteurs.
Avec lui, nous pouvons jouer dans la cour des grands !

ÉCONOMIE : Label EPV : La faïencerie de Gien, parfait exemple.

le .

Les murs, les produits, la main d’œuvre : la faïencerie prend soin de son patrimoine.

{besps}Diaporama faiencerie{/besps}

Créée en 1821 par un Anglais désirant profiter des sables de Loire et des terres de la forêt d’Orléans, la faïencerie de Gien réalise aujourd’hui 40 % de son chiffre d’affaires à l’international.
Elle s’appuie sur le « Made in France », « une vraie marque à part entière qui suggère une histoire et une qualité », constate Aude de la Rivière, directrice marketing. Le marché se développe ainsi en Asie ou en Russie.
« C’est plus tendu en France pour les détaillants en arts de la table. On s’adapte aux tendances déco, services courts, petits contenants pour cocktails... »
Les produits et l’outil se modernisent. Mais le savoir-faire demeure.
« Le prix de l’assiette, c’est la main d’oeuvre, assure Aude de la Rivière. Le label Entreprise du patrimoine vivant valorise le travail des modeleurs, des peintres, des métiers d’art qui interviennent dans la fabrication. Ça veut dire qu’on a encore un patrimoine vivant ! » Vivant comme ces plaques de cuivre ou ces moules du 19e siècle précieusement conservés depuis.
« Faire chanter la vaisselle »
La décoration des pièces symbolise justement le noble savoir-faire de la faïencerie. La forme peut être trempée dans l’émail et imprimée avec des chromos fixés à la main.
Ou, après l’application d’une feuille de soie sur la pièce, colorée par les pinceaux à poils de martre délicatement maniés par les femmes de l’atelier.

La solidité, la résistance sont garanties par de nombreux contrôles. Comme à l’atelier brossage, où une ouvrière « fait chanter la vaisselle » : elle fait tinter chaque pièce avec une tige en bois. Le son parle, signale la moindre imperfection. La faïence est tactile. La matière première souple, fraîche, sensible. Faite d’argile, de sable et de kaolin (terre blanche), venue du Limousin, de Fontainebleau, de Bretagne, d’Angleterre ou d’Allemagne, elle est raffinée, transformée en barbotine, moulée, brossée, séchée, cuite, décorée...
850 tonnes de terres sont utilisées chaque année pour produire près d’un million de pièces. Dont la commercialisation se fait généralement deux ans après le projet.
La faïencerie reste donc à l’affût des tendances, dans les arts de la table mais aussi la mode, le textile, le mobilier, la technologie...Parce qu’une entreprise se doit d’être en phase avec le monde, avec ce patrimoine vivant qu’elle porte en ses gènes.

Olivier Rigaud

ÉCONOMIE : Label EPV, entre tradition et modernité

le .

Le label Entreprise patrimoine vivant protège et valorise le savoir-faire français.

 

Fin 2011, une trentaine d’artisans français recevait à Bercy son label EPV. Ce label « Entreprise du patrimoinevivant », créé par le ministère de l’Economie, est une véritable reconnaissance pour ces entreprises artisanales perpétuant un savoir faire ancestral tout en utilisant des méthodes de création et de fabrication modernes.

Pérenniser les emplois

Le label EPV est à l’artisanat ce qu’est le « Label rouge » à l’alimentation.
Mais EPV n’est pas uniquement un certificat de prestige. Car, outre la mise en valeur de la qualité et de la technicité des labellisés, à l’heure où le « Made in France » revient à la mode, il certifie, entre autres, que ses détenteurs maintiennent leur activité sur le territoire national. Et donc, contribuent à pérenniser des emplois non délocalisés.
En échange de ces engagements, les détenteurs de ce certificat de « savoir-faire français », obtiennent un certain nombre de soutiens, dont la possibilité d’une aide financière à l’apprentissage. Un détail loin d’être anodin car c’est aussi à travers la transmission de son savoir-faire que la « première entreprise de France » est justement... la première !

Arnaud Souquet-Basiège

ÉCONOMIE : Dossier Terres de Loire

le .

La "Made in France" trouve pour bon nombre d'entreprises de la région un écho local tant sur la mise en avant du savoir-faire que sur la compétitivité commerciale. De la faïencerie de Gien à la tuilerie de Ligny-le-Ribault, en passant par les Éditions MG de Sandillon, tous souhaitent voir, à travers leurs moyens respectifs,  le "fabriquons en France" continuer à se valoriser :

Label EPV, Entreprise Patrimoine Vivant : Entre tradition et modernité

Le label Entreprise patrimoine vivant protège et valorise le savoir-faire français.

Fin 2011, une trentaine d’artisans français recevait à Bercy son label EPV. Ce label « Entreprise du patrimoine vivant », créé par le ministère de l’Economie, est une véritable reconnaissance pour ces entreprises artisanales perpétuant un savoir faire ancestral tout en utilisant des méthodes de création et de fabrication modernes.
Pérenniser les emplois Le label EPV est à l’artisanat ce qu’est le « Label rouge » à l’alimentation.

>> Lire la suite de l'article de Terres de Loire

>> Lire l'article Label EPV : L'exemple de nos voisins

Un parfait exemple du label EPV : La faïencerie de Gien

{besps}Diaporama faiencerie{/besps}

Les murs, les produits, la main d’oeuvre : la faïencerie prend soin de son patrimoine.Créée en 1821 par un Anglais désirant profiter des sables de Loire et des terres de la forêt d’Orléans, la faïencerie de Gien réalise aujourd’hui 40 % de son chiffre d’affaires à l’international. Elle s’appuie sur le « Made in France », « une vraie marque à part entière qui suggère une histoire et une qualité », constate Aude de la Rivière, directrice marketing.

>> Lire l'article sur la faïencerie de Gien

 


VIE LOCALE : Le département lance l'opération "Covoiturage-Loiret"

le .

NOUVEAUTÉ DANS LE DÉPARTEMENT

Le 24 mai, le Conseil général du Loiret lance son opération de covoiturage :

Ce nouveau dispositif d'organisation du covoiturage s'étend sur l'ensemble du territoire départemental.

Afin de rendre son utilisation plus accessible et conviviale, Covoiturage Loiret comprendra un site web, un fil twitter (#covoit45) et, sur le terrain, la mise à disposition de parkings gratuits.

>> Le covoiturage sur la WEBTV de Terres de loire

 

>> Le site Internet sera à découvrir ici :

AGENDA : Journées des Mathématiques

le .

Mardi 15 mai à 20h30 au Centre de conférences d’Orléans

Une soirée organisée dans le cadre du cycle de conférences Orléans-débats de Centre Sciences, et dans le cadre des premières journées de popularisation des mathématiques.

 

Les interactions entre les mathématiques et les autres disciplines scientifiques et les arts sont multiples. Une conférence - spectacle grand public illustrera la richesse de ses interactions dans trois disciplines: la musique, la météo et la magie.

La soirée se déroulera au centre de conférence d'Orléans.

 

FÊTES : Le week end de Jeanne

le .

Les moments forts de ce week-end de festivités :

Soirée de samedi :

Soirée de couleurs à la cathédrale et du gros son avec les Dj's

{besps}Diaporama Electro{/besps}

Photos : C. Beaudin

Journée de dimanche :

Le traditionnel défilé et les discours des personnalités

{besps}Diaporama Dimanche{/besps}

Photos : C.Beaudin

Retrouvez toutes les photos des fêtes de Jeanne d'Arc sur : www.christianbeaudin.fr

L'un des plus grands dance-floors ouverts de France avec 40 000 personnes attendues Set électro à Orléans le 12 mai : le New-yorkais Roger Sanchez et l'Anglaise DJ Paulette aux platines pour les 600 ans de Jeanne d'Arc

 

INITIATIVE :Sam' Ramène, vers un transport collectif de nuit ?

le .

 

La commission SAMʼRAMÈNE de la Jeune chambre économique dʼOrléans organise une table ronde sur le projet de « Mise en place d’un moyen de transport collectif de nuit permettant de se déplacer en toute sécurité vers et depuis les lieux festifs d’Orléans et de son agglomération ».

 

Tous les acteurs de lʼAgglomération Orléanaise sont concernés par cette question de sécurité que se soient les collectivités, les associations, les entreprises et les usagers.
Pour aborder le sujet, les organisateurs vous invitent à les rejoindre mardi 22 mai 2012 à partir de 18h30 à la Chambre du commerce et de lʼindustrie, place du Martroi.

 

CULTURE : Les arts en ville, Première !

le .

Cinq galeries d’art orléanaises vous invitent à une balade artistique dimanche 10 juin après-midi. Une première !


Les galeries d’art de la ville - le Garage, Gil Bastide, la Galerie du Lion, le Pays ou le ciel est toujours bleu (POCTB) et la Galerie Quai 56 - ouvrent leurs portes et leurs œuvres le même jour, en présence des artistes, pour permettre au public de découvrir la diversité de la création et des expositions.

Chaque galerie sera exceptionnellement ouverte le dimanche 10 juin de 14 à 19 heures :

 

 

François Hollande élu président de la République: premières réactions et principaux résultats

le .

L’élection de François Hollande à la présidence de la République française (51,2%), ce dimanche 6 mai 2012, a été pleinement appréciée par les élus locaux socialistes.

François Bonneau, président du conseil régional du Centre, a ainsi relevé dans cette victoire « un message d’espoir pour la France et pour l’Europe. Elle doit rassembler les Français dans la nécessité du redressement économique, social et démocratique de notre pays. Pour permettre la mise en œuvre efficace des réformes sur lesquelles le Président s’est engagé, il lui faut une majorité très nette aux élections législatives des 10 et 17 juin. »

Philippe Froment, maire de La Ferté-Saint-Aubin et candidat socialiste, justement, dans la 3ème circonscription aux élections législatives des 10 et 17 juin 2012 rappelle que « pour que ce projet, ces engagements puissent être mis en œuvre, il est indispensable que François Hollande dispose d'une majorité à l'Assemblée Nationale. C’est pourquoi, j’appelle les électeurs de la 3ème circonscription à élire un député socialiste. Je crois que cela sera utile à la France ainsi qu’à notre territoire que je souhaite défendre et promouvoir. »

Des attentes considérables

Pour François Bonneau, « les attentes économiques et sociales sont considérables, justifiant les aides immédiates au pouvoir d’achat et la réforme fiscale. La priorité sera très justement donnée à l’éducation et à l’emploi des jeunes, qui sont les plus durement frappés par la crise. Cette victoire est également une bonne nouvelle pour les territoires avec des compétences bientôt clarifiées et renforcées pour les collectivités territoriales. Elles seront mieux représentées et associées aux politiques mises en place pour relever les défis de l’avenir et répondre aux attentes de nos concitoyens. »

CULTURE : Rencontre avec la comédienne Romane Portail

le .

Romane, de Combleux à Paris

Romane Portail partage l’affiche des Montagnes russes avec Bernard Tapie, à Paris.

Romane Portail. Paris, Avril 2012.

Enfant, elle aimait se déguiser en princesse sur les bords de la Loire, à Combleux. Mais au moment où s’estompent les rêves de petite fille, Romane Portail n’a pas hésité longtemps. Inscrite au théâtre de la Tête noire de Saran, à 16 ans, elle réussit le concours du conservatoire d’Orléans. Dès lors, sa voie est toute tracée. Maman n’a imposé qu’une seule contrainte : « Tu passes ton bac et tant que tu es  heureuse... »

ÉVÉNEMENT : 600ème anniversaire de Jeanne d'Arc.

le .

Un long week-end de rencontres et de découvertes :

Dans le cadre des festivités du 600ème anniversaire des fêtes de Jeanne d'Arc, trois grands rendez-vous vous attendent au cours des 4 prochains jours :

Pas de traditionnel défilé du 8 mai pour cette édition exceptionnelle des fêtes de Jeanne d'Arc.

La ville célèbre l'anniversaire de la Naissance de Jeanne. A cette occasion, de nouveaux rendez-vous sont proposés :

 

ÉVÉNEMENT : l'entrée de Jeanne à Orléans marque le début des festivités

le .

Commémoration de l'entrée de Jeanne d'Arc à Orléans.

Comme chaque année, le début des festivités de Jeanne d'Arc a été marqué dimanche 29 avril par l'entrée de la Pucelle dans la ville par la porte Bourgogne, rue de Bourgogne.

>> Retrouvez l'article sur la nouvelle reconstitution de la porte Bourgogne.

De nombreux Orléanais ont accompagné le cortège dans les rues du centre historique de la ville jusqu'au parvis de la cathédrale.

 

Feuilletez tous nos numéros