Imprimer

Le château de Meung-sur-Loire aime surprendre

le .

Depuis qu’ils ont repris le château de Meung-sur-Loire, Elise et Xavier Lelevé ont doublé sa fréquentation, dépassant les 30 000 visiteurs annuels. Le résultat des efforts réalisés par les propriétaires pour valoriser le site et multiplier les animations, mais aussi d’un nouvel élan touristique qui peut bénéficier à tout un réseau. « Nous recevons beaucoup de cyclistes qui suivent le parcours de la Loire à vélo, constate Elise Lelevé. La carte ambassadeur lancée par le CDT nous permet aussi de nous intégrer dans un ensemble, de développer un maillage. C’est tout le Loiret qui doit se développer. De nombreux Orléanais s’en servent et reviennent régulièrement, accompagnés. Mais beaucoup d’habitants du département ne semblent pas encore au courant de l’existence de cette carte, ni de sa gratuité. »
Sur place, ils ne seront pas déçus ! Le couple Lelevé ne manque pas d’idées pour tenir le château et le visiteur en éveil. « Tout ce qui tombe en ruines, ça nous ennuie, s’amuse Elise Lelevé. Notre objectif, c’est de remettre à flot un château, qu’il continue à traverser les siècles. » Ainsi ont-ils rénové un château dans l’Essonne et, dernièrement, racheté celui de Beaugency dont l’ouverture est espérée cet été. Celui de Meung-sur-Loire « est assez complexe, une espèce de Rubik’s cube. » Les premiers bâtiments datent du 13e siècle, le logis a été bâti à la place de la cour au 14e siècle, la façade côté jardin et la chapelle sont apparues au 18e siècle...
« Ce qui nous intéresse, explique Elise Lelevé, c’est de montrer la vie quotidienne dans un château, comment les gens mangeaient, se lavaient, passaient leurs soirées... » La balade est truffée de surprises et d’anecdotes pédagogiques. Des animations sur l’habillement au Moyen-âge sont également proposées ainsi que des ateliers sur la cuisine ou le tir à l’arc. Dans le même esprit de vitalité, la 2e édition de Plantes en scène, le salon des jardins et de la décoration, se déroulera dans le parc du château les 3 et 4 mai prochains. Elle sera parrainée par Alain Baraton, chef du Domaine national du Trianon et du Grand parc de Versailles.

La carte ambassadeur, clé du patrimoine local

Imprimer

La carte ambassadeur, clé du patrimoine local

le .

Le Comité départemental du tourisme met à votre disposition une carte ambassadeur. Muni de ce pass, vous bénéficiez d’une entrée gratuite pour une payante dans trente sites partenaires du Loiret. L’occasion de profiter du patrimoine qui nous entoure et que, souvent, nous méconnaissons.

Alors qu’il fête en 2014 les dix ans de son Musée du cirque et de l’illusion, installé à Dampierre-en-Burly, Rémy Demantes a l’impression que « beaucoup de gens très proches, habitant Ouzouer ou Sully-sur-Loire ne connaissent pas le site. » Ni les milliers de tracts diffusés chaque année dans les offices de tourisme et les boulangeries, ni ses passages réguliers dans les médias - dernièrement sur France 2 dans une émission de Michel Drucker - ne contredisent le dicton : nul n’est prophète en son pays !

Feuilletez tous nos numéros